Le jeu de la médiation de la musique

Équipe : Isabelle Ronzier, Louison Barbaud-Haas, Dinah Trotoux

Partenaire: Faculté de musique de l’Université de Montréal, CFMI Aix-Marseilles

Avril 2022 – septembre 2022

 

Une recherche-action est menée depuis trois ans au Centre de formation des musiciens intervenants,  CFMI, d’Aix-Marseille-Université, dans le cadre d’un module de formation sur la pratique de la  médiation de la musique en lien avec des structures culturelles. Les structures culturelles sont  identifiés par leur offre musicale et par leur engagement dans la question de la médiation auprès de  tout type de publics. La mise en situation par le jeu collaboratif s’est révélé être un outil de  formation des étudiants pour comprendre et expérimenter les enjeux de la médiation musicale. Le jeu collaboratif a été mis en oeuvre par la formatrice Isabelle Ronzier pour répondre à une  problématique spécifique au CFMI : des étudiants avec des parcours professionnels très diversifiés  et des expériences multiples, donc des regards portés sur la question de la médiation de la musique  très variables. Plutôt qu’un cours didactique s’appuyant sur une culture commune, la mise en  situation par une recherche collective dans laquelle chacun apporte sa compétence a permis de  mettre les étudiants en situation d’expérimenter comme dans un jeu de rôle. Le questionnement et  la recherche de solutions sont nés de la mise en situation. En demandant aux étudiants d’identifier  et de représenter le territoire de l’action de médiation, de lister les acteurs, les enjeux, les freins, les  solutions, en partant du point de vue du médiateur (en l’occurence le musicien intervenant en milieu scolaire), des processus de recherche et de création collectives se sont mis en oeuvre qui se sont  concrétisés dans des improvisations filmés. Un des enjeux de la recherche est de transposer l’expérience des CFMI, dédié par nature à  l’intervention et la médiation musicale auprès d’un public scolaire, à tout type de public et de  contexte de médiation.Il s’agit donc d’identifier les constantes et les variables de la médiation  musicale. Cela demande de la part des étudiantes associées à la recherche de se projeter dans la  question de la médiation au-delà du domaine de compétence spécifique pour lequel elles sont  formées. Cela positionne le musicien intervenant dans son rôle de médiateur de la musique, du  point de vue artistique, culturel, social, pédagogique et politique, qui correspond à une évolution  du métier, tel qu’il est défini dans le dernier référentiel de compétences du musicien intervenant.

Réalisations et valorisation

Le projet constituera un prototype qui pourrait faire l’objet dans un deuxième temps d’un travail éditorial, avec  une autre équipe d’étudiants dans une autre filière. Les outils créés et les fiches réalisées pendant la conception du jeu alimenteront la rédaction de  livrets explicatifs à intégrer dans la boîte du jeu. Les étudiantes documenteront l’expérience par une réflexion personnelle sur ce qu’elles auront  vécu, observé, expérimenté et collecté tout au long de la conception du jeu jusqu’à  l’expérimentation avec des étudiants et des acteurs de la médiation musicale. Cette réflexion fera  l’objet d’un article publié en interne sur les sites du CFMI et de l’EPMM. Il devra permettre aux  étudiantes de valoriser leur expérience dans le cadre d’une poursuite de leurs études et/ou dans leur  recherche d’emploi.

Browse the Projets archive. Bookmark the permalink.